Acné : bilan et traitement

ACNÉ : TRAITEMENT ET HYGIÈNE

L’acné est une pathologie dermatologique chronique touchant le follicule pilo-sébacé, survenant essentiellement lors de l’adolescence. Elle est lié à une hypersécrétion de sébum et une obstruction du canal excréteur du follicule, formant des comédons. Cette hypersécrétion de sébum est liée à la production d’androgènes (hormones sexuelles masculines) lors de la puberté.

Elle se situe essentiellement sur le visage et le dos. Mais elle peut, dans certains cas, donner des lésions au niveau du thorax. De plus, elle peut être responsable d’une cicatrisation imparfaite.

Une bonne prise en charge hygiéno-diététique permet dans la plupart des cas une amélioration des boutons ainsi qu’une guérison sans cicatrice.

Causes et Population cible

Acné lèvresL’acné touche préférentiellement la période de l’adolescence, lors de la puberté. Cette atteinte est plus ou moins sévère chez l’individu. Elle guéri de façon spontanée à la fin de l’adolescence dans la plupart du temps. Malheureusement, elle peut persister à l’âge adulte, plus souvent chez la femme que chez l’homme, jusqu’à 30 ou 40 ans.

Les causes de survenue de l’acné sont pour le moment bien floues. Aucune étude ne démontre un gêne porteur d’une prédisposition à l’acné même si il existe une susceptibilité génétique suspectée. Le stress par contre, augmente la production de sébum, élément clé dans le déclenchement de l’acné. L’alimentation est souvent mise en cause dans l’acné. Aucun rôle n’a été démontré pour autant.

Avant de traiter, il faut s’assurer qu’il s’agisse bien d’acné et non d’autres lésions cutanées. L’acné survient sur une peau grasse et avec présence de comédons. Le comédon ouvert (point noir) ou fermé (microkystes) fait le diagnostic d’acné.

Traitement

Il faut chercher des éléments pouvant favoriser l’apparition et l’entretien de l’acné.
Il est important de chercher des pratiques irritantes au niveau cutané.

Fond de teint - MaquillageEn effet, l’application de masque de visage, de crème hydratante ou de gel nettoyant (allergisants et photo-toxiques), d’huiles essentielles (pro-inflammatoires), savon d’Alep ou savons du commerce (au pH alcalin irritant : la peau a un pH à 5, acide !) sont des pratiques irritantes, pouvant créé une inflammation. De même, l’application de poudre de maquillage (comme la terracotta) obstrue les glandes sébacés, créant des lésions rétentionnelles des joues.Ainsi, il est préférable de remplacer le savon par un gel nettoyant dermo-cosmétique (en vente en parapharmacie).

Quand faut-il demander un avis chez le dermatologue ?
Un avis dermatologique devient nécessaire lorsque l’acné est ancienne (plus de 3 ans), en cas d’acné très excoriée, en cas d’une surface supérieure à 50% du visage ou si échec après un premier traitement et application des règles hygiéniques.

Il est important d’évaluer le retentissement psychologique (non lié à la sévérité de l’acné).

Cet article n’a pas vocation à remplacer une consultation médicale.

Comprimés et gélules

Il existe différents traitements médicamenteux, par voie locale (topique) ou par voie orale. Il nécessite la consultation d’un médecin (généraliste ou dermatologue) afin d’obtenir un traitement adapté, et en obtenant une explication des possibles effets secondaires (notamment sur certains traitements par voie orale).

Je vais détaillé les traitements les plus couramment utilisés, mais ceci ne consiste pas une liste exhaustive.

Il est préférable de traiter le soir, afin de limiter l’irritation. Le médicament doit être appliquer après la toilette, sur peau non humide (séchée doucement avant), sans frotter (pour ne pas aggraver les lésions), en laissant la peau absorber le produit.

Cycline par voie orale (par exemple Doxy) : c’est un antibiotique utilisé à dose anti-inflammatoire, non bactéricide. Ainsi, son utilisation n’engendre pas de résistance. Devant sa photosensibilisation (réaction au soleil), il n’est pas conseillé de le prendre l’été, et de mettre une protection solaire 50 si besoin (séjour au ski par exemple).

Isotrétinoïne (par exemple Procuta, Cutacné, (le Roaccutane n’est plus commercialisé en France)) :

« La suite de l’article est en cours d’écriture, merci de revenir dans quelques jours ».

N’hésitez pas à me laisser en bas de cette page, en commentaire, toutes remarque, question ou demande de complément d’information. J’essaierai d’y répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *