En quoi ça consiste à passer des tests psychotechniques ?

Dans le cadre d’une annulation du permis de conduire (ou d’une suspension de 6 mois), des test psychotechniques réalisés dans un centre agréé par la Préfecture de votre département doivent être réalisés. De plus, dans certains cas, pour des raisons médicales, des tests psychotechniques peuvent être demandés par le médecin agréé ou la commission primaire du permis de conduire.

A quoi servent ces tests psychotechniques ?

Il faut savoir que la réalisation des tests psychotechniques permet d’évaluer les capacités psychologiques et psychomotrices. En effet, cette évaluation porte sur les capacités intellectuelles, la coordination et la stabilité des mouvements, la persévération, les temps de réaction, le niveau de vigilance ainsi que le comportement et les capacités d’adaptation.

Déroulement des tests psychotechniques

Tout d’abord, l’examen psychotechnique est un examen individuel.

Ensuite, la durée de la séance est entre 45 minutes et 1 heure.

Enfin, la plupart des examens psychotechniques se déroule en deux parties.

Première partie : Entretien avec le conducteur

Tout d’abord, la première partie consiste à s’entretenir avec le conducteur afin d’évaluer les habitudes de conduite. Il permet en effet  :

  • de comprendre les risques que l’usager a pris sur la route (et la conduit à l’infraction),
  • d’évaluer les risques liés à la consommation d’alcool, de cannabis ou d’autres stupéfiants. Cette évaluation est faite à travers de questionnaire tel que l’AUDIT (pour l’alcool) et le CAST (pour le cannabis).
  • de permettre une modification de son comportement sur la route,
  • et prendre des décisions pour adopter une conduite plus sécurisée.

Seconde partie : Réalisation des tests

Ensuite, la seconde partie est l’exécution des tests psychotechniques proprement dit. La réalisation des tests peut différer en fonction du psychologue.

  • Le test de Bonnardel B101 dure 10 minutes. Ce test consiste à reproduire, à l’aide de cubes de couleurs des figures de plus en plus complexes dans un temps limité. Il permet d’évaluer la capacité visuo-spatiale, l’aisance intellectuelle et motrice , la rapidité d’exécution et la persévération.
  • Le test de réactivité permet de mesurer la rapidité des réflexes et la faculté à adopter une réaction adéquate en fonction de l’environnement.Test de Ricossay
  • Le test de coordination (test de Ricossay) motrice permet d’évaluer la coordination des mouvements et la capacité à les corriger en fonction des informations perçues. ce test consiste donc à faire progresser un curseur dans un circuit sur un écran. Le conducteur se sert de deux manettes, l’une pour diriger le curseur horizontalement et l’autre verticalement. L’exercice est chronométré mais n’est pas limité dans le temps.
  • Le test d’attention et de concentration sert à déterminer l’aptitude du conducteur à s’orienter et à se concentrer en situation de conduite, ainsi que sa capacité à percevoir et mémoriser des éléments importants.

Synthèse

A la fin de ces test, le psychologue donne une explication des résultats. Enfin, on vous remet cette synthèse, dans une enveloppe cachetée à l’intention du médecin agréé en ville ou alors pour la commission médicale primaire.

Pour finir, peut-être que certain conducteur appréhende la réalisation de ces tests. Sachez qu’il est possible de s’entrainer à l’exécution de ces tests. Ainsi, par exemple, le logiciel en ligne DriveTest permet la réalisation de ces tests.

N’hésitez pas à me laisser en bas de cette page, en commentaire, toutes remarque, question ou demande de complément d’information. J’essaierai d’y répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *