Décalottage du garçon : A quel âge ?

Décalottage : A quel âge décalotter un garçon et Comment ?

  • Si à l’âge de 6-7 ans, il existe toujours de petites adhérences empêchant le décalottage. Une traction douce et progressive effectuée par le médecin sera réalisée. En fonction de la difficulté à réaliser cette traction, le médecin pourra éventuellement prescrire un traitement. Ce traitement est une crème à appliquer tous les soirs pendant 1 mois afin de libérer les dernières adhérences.
  • Ainsi, il est inutile de décalotter l’enfant avant l’âge de 6 ans. Toute tentative avant cet âge peut être douloureux et néfaste.
  • Les érections et la croissance de l’enfant vont permettre la diminution voire la disparition de ces adhérences rendant le décalottage possible à partir de 6-8 ans.
  • 94% des enfants naissent indécalottable. Il s’agit d’adhérences empêchant ce décalottage. Ceci n’est pas pathologique.
  • Les raisons invoquées mais fausses pour réaliser un décalottage plus précoce, hormis les considérations religieuses ou traditionnelles, sont la propreté ou la capacité sexuelle plus tard.
  • Il peut exister tout de même une infection du prépuce. Cette infection peut être spectaculaire mais banale. Il s’agit d’une surinfection des sécrétions, provoquant brûlures lors d’uriner, un gonflement de l’extrémité du pénis. Une consultation médicale est préconisée. Un traitement local sera alors prescrit.

N’hésitez pas à me laisser en bas de cette page, en commentaire, toutes remarque, question ou demande de complément d’information, j’essaierai d’y répondre.

Cet article n’a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale.

N’hésitez pas à me laisser en bas de cette page, en commentaire, toutes remarque, question ou demande de complément d’information, j’essaierai d’y répondre.

6 thoughts on “A quel âge décalotter un garçon et Comment ?”

  1. Bonjour, merci pour votre article très intéressant, notamment vers l’âge conseillé du décalotage.
    J’ai un petit garçon qui va avoir 6 ans. Nous avons eu un traitement du médecin généraliste pour utilisation de la crème. Malgré cela il y a encore des adhérences. Le médecin conseille et souhaite une opération pour le décalotage. Mais en période de covid, je suis inquiète. Peut-on attendre encore 1 an avant d’envisager sérieusement cette opération ? En essayant la crème encore et en essayant qu’il se décalotte tout seul. Merci beaucoup pour votre retour et avis. Bien cordialement.

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Il n’y a pas d’urgence pour l’opération.
      Vous pouvez refaire l’application de crème effectivement.
      Cordialement,
      Docteur Benjamin POTENCIER

  2. Bonjour. J’ai 16 ans et j’ai des problèmes avec mon… outil… C’est aussi au niveau du décalottage. Quand je suis en éréction, impossible de décalotter. Ça fait très mal. Par contre quand c’est en mode « repos » c’est possible mais pénible à faire. Est-ce normal à mon âge ?

    1. Bonjour,
      Ce n’est à priori pas normal, je vous conseille d’aller voir votre médecin généraliste, ou de prendre conseil auprès d’un urologue.
      Merci
      Docteur Benjamin POTENCIER

  3. Bonjour
    Mon fils de 11 ans devrait-il arriver à se decalotter entièrement ? Il a déjà eu de la crème à base de cortisone à 3 reprises mais ça laisse des adhérences à la moitié…
    Qu’en pensez vous ?
    Merci

    1. Bonjour,
      Je pense qu’un avis auprès de votre médecin généraliste serait utile, et éventuellement par la suite un avis chez l’urologue.
      Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *